Nouss-Nouss

Voyages au Maroc pour la Solidarité internationale

a | A
Vous êtes ici : Accueil / Blog / Nos Actions au Maroc / Notre projet de pépinière à Gliz prend forme

Notre projet de pépinière à Gliz prend forme

30 juil 2011 à 00h15 par ancien utilisateur

Pour lutter contre la déforestation



 
                                         Un thuya                                                                Le village de Gliz


A Gliz comme ailleurs dans ce massif, le problème de la déforestation est très présent puisque la consommation de bois est supérieure à la production. Cette surexploitation s'accompagne par une absence quasi totale de régération.

Pour remédier à ce problème et aussi pour sensibiliser les villageois à l'environnement et trouver avec eux des remèdes, nous souhaitons mettre en place une pépinière qui est une étape indispensable pour toutes les essences qui ne peuvent pas se reproduire naturellement. Les chèvres par exemple sont très agressives avec les jeunes plants.

L'arbre permet de fixer les sols. Jacomo nous raconte : " Par les nuits d'orage, on ne dort plus, tout le monde a peur de voir sa maison partir dans des éboulements de terrains."
L'arbre permet aussi de fixer des populations puisqu'il engendre de l'activité économique, permet des cultures, l'irrigation des sols, la reconquête des prairies pour faire paître les animaux.

Merci de soutenir ce projet de quelque nature que ce soit.




Une pousse de thuya, un exploit dans cette terre aride. Elle est protégée par un empilement de pierres construit par un habitant de Gliz qui lui donne la lumière nécessaire pour pousser et d'être protéger contre les chèvres et moutons.

                   

                                                                                                                  Genevrier

 
Le genévrier thurifère en péril.

La forêt de genévriers couvrait l'ensemble du Haut Atlas. Les spécimens intacts sont devenus plus rares du fait des prédations. Il représente l'essence forestière la plus résistante aux conditions climatiques très sévères de ces milieux. Il peut atteindre exceptionnellement 3400m d'altitude.
C'est arbre est aujourd'hui menacé.
La première menace est la surexploitation de cet arbre en bois de chauffage par la population montagnarde dont la démographie n'a cessé de croitre.  Cet arbre se régénère difficilement dans le milieu naturel et sa croissance est lente. Les quelques très rares plantules sont broutées par des troupeaux ou emportées par décapage lors des orages ou encore n'arrivent pas à survivre à la sécheresse estivale.
Pour toutes ces raisons notre projet de faire pousser le genevrier en pépinière devient indispensable à la survie de cet arbre sur ce massif.


 
















Les habitants de Gliz sont prêts à mettre à disposition du projet un bout de leur terrasse.

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

facultatif
facultatif
 
Anti-spam :
Quelle lettre est présente deux fois dans "piscine" ?