Nouss-Nouss

Voyages au Maroc pour la Solidarité internationale

a | A
Vous êtes ici : Accueil / Blog

Les premiers chauffe-eaux installés

29 juil 2011 à 00h54 par ancien utilisateur

Pour s'attaquer au problème de consommation du bois à Gliz.

 
L'arrivée des premiers chauffe-eaux dans les foyers est maintenant effectif ! En janvier 2012, 10 autres équipements vont être installés et nous allons rencontrer les familles pour évaluer l'usage de ces installations et la réduction de consommation de bois.

 Die Ankunft der ersten Durchlauferhitzer in den Haushalten. Im Januar 2012 werden 10 weitere Geräte installiert und wir werden dann die Familien aufsuchen, um den Gebrauch dieser Anlagen sowie die Verringerung des Holzverbrauchs zu bewerten.

"Tous les projets sur les bois doivent se réduire à tâcher de conserver ceux qui restent, et à renouveler une partie de ceux qui sont détruits. Il faut commencer par examiner les moyens de conservation, après quoi nous viendrons à ceux de renouvellement."  - Extrait du livre de Jean Giono "L'homme qui plantait des arbres".

"Alle diese Waldprojekte müssen sich darauf beschränken, alles zu tun, um die restlichen Wälder zu erhalten, und einen Teil derer, die bereits abgeholzt worden sind, wiederherzustellen. Wir müssen damit anfangen, Wege der Erhaltung zu prüfen, worauf wir uns zukünftig denen der Wiederherstellung zuwenden werden.“ Auszug aus dem Buch von Jean Giono: „Der Mann, der Bäume pflanzte“.

Nouss-Nouss a décidé d'équiper tous les foyers d'un chauffe eau, pour réduire la consommation de bois qui est utilisé pour la cuisine, l'hygiène corporelle, la lessive et le chauffage. Ces chauffe eau sont instantanés et fonctionnent au gaz qui n'est pas cher au Maroc.

Nouss-Nouss hat beschlossen, alle Haushalte mit einem Durchlauferhitzer auszurüsten, um den Verbrauch von Holz, das in der Küche, für die Körperhygiene, sowie für Wäsche und Heizung benutzt wird, zu reduzieren. Diese Durchlauferhitzer sind eine Sofortmaßnahme und funktionieren mit Gas, das in Marokko billig ist.

Nous aurions voulu privilégier les équipements solaires mais ceux ci sont trop honéreux et pas assez efficaces dans cette région qui peut être très enneigée ou sous le brouillard.

Wir hätten gerne Solaranlagen vorgezogen, aber in dieser Region sind sie zu kostspielig und weisen da wegen häufigen Schneefalls und Nebels einen zu geringen Wirkungsgrad auf.













Zineb, notre interprète.


Pour trouver du bois il faut aller de plus en plus loin pour trouver "la forêt", cette corvée représente 4h de travail, les fagots pésent de 15 à 20kg.

Notre Université Populaire dans le Haut Atlas

02 juin 2011 à 23h06 par ancien utilisateur
Pour l'échange des savoirs.


Lors de chaque voyage nous nous arrêtons à Gliz pour partager avec la population locale le quotidien en participants à diverses tâches. Celles-ci nous permettent de découvrir ce peuple, sa culture, ses activités. Cet échange est toujours surprenant et très enrichissant, il passe par le partage des recettes de cuisine, aux travaux dévolus aux femmes, aux séances de maquillage, à la découverte des chants et des rythmes, de la langue des berbères , sans oublier la découverte des chemins de randonnées.


 













 
 

Se faire maquiller par Aïcha, ou encore participer à la corvée de bois, ou au tissage.

 














 
Amener les bêtes au paturage ou tisser des tapis.


 












 
 
Partager la langue et la musique

 












 
 

Sensibiliser à l'environnement et motiver les personnes à le préserver.


 









 

Découvrir des chemins de randonnées et le massif
 
 












Partager de bons moments ensemble, se souvenir de la dernière visite.


 

Prévention bucco-dentaire pour les enfants

29 mai 2011 à 23h22 par ancien utilisateur

                                                                                                  

Nous avons réussi à équiper chaque enfant de deux brosses à dent, l'une se trouve à l'école et l'autre se trouve à la maison. L'action consistait à réaliser une intervention en milieu scolaire en partenariat avec les maîtresses pour relayer l'information et faire l'interprête. Nous comptons sur elles pour éviter que l'arracheur de dents du village ait à sévir.

Pour la petite histoire, lors de notre séjour l'arracheur de dent a eu une rage de dent que nous avons soulagée grâce au paracétamol. Nous lui avons expliqué l'intéret de garder ses dents, la fonction de celles-ci, etc...Il n'avait pas conscience de tous ces aspects et dorénavant il allait moins utiliser sa pince.





Tous les 6 mois, une visite dans les classes s'impose pour remobiliser les enfants autour de l'hygiène dentaire.

Premiers contacts avec les femmes d'Imzour

29 janv 2011 à 23h35 par ancien utilisateur
Cette année là, nous avons privilégié un atelier patchwork pour rentrer en contact avec les femmes et jeunes filles. Elles n'ont eu aucun mal à créer et réaliser un carré de patchwork, on aurait pu penser que la barrière de la langue serait un obstacle. La technique de superposition des tissus a  été comprise et le reste n'était que du bonheur d'être ensemble pendant un long moment.

En 2012 nous avons constaté qu'elles ont toutes fini leur ouvrage.

Des bonnets pour le Haut Atlas

28 janv 2011 à 23h38 par ancien utilisateur
 












Cette action est née à Colmar, elle a permis à de nombreuses personnes âgées de mettre leurs compétences au profit d'une cause. Elles ont tricoté une quantité impressionnante de bonnets, chaussettes qui ont été vendus lors de manifestations de rue et distribués dans les villages autour d'Oukaïmeden.

Ce projet a été primé par la fondation Robert Bosch et a réuni durant toute une année 40 tricoteuses d'Alfeld (seniorenbüro d'Alfeld-Allemagne du Nord) 22 du club solidarité tricot de l'Espace Bel Age de Colmar (APALIB') et quelques personnes âgées qui vivent dans les fermes éloignées de toute structure d'animation.